Sophrologie en individuel

L’accompagnement individuel

La séance individuelle apporte des réponses sur mesure au travers de séances préparées uniquement pour vous.
Le nombre de séances nécessaires dépendra de votre progression. Nous avançons ensemble, à votre rythme. Le principe étant pour vous d’acquérir une certaine autonomie.

 

La sophrologie et l’enfant

La sophrologie s’adresse aussi à l’enfant dès 6 ans. Elle a pour objectif de l’aider à s’apaiser, également de développer sa personnalité, aussi de mieux vivre le présent.
En effet, la pratique de la sophrologie va lui apprendre non seulement à verbaliser ses émotions et exprimer ses ressentis corporels, mais aussi à développer ses capacités. Ainsi, elle lui permet de renforcer ses ressources positives, améliorer la relation aux autres, se libérer de ses tensions corporelles et mentales et devenir ainsi plus à l’écoute de lui même.

 

La sophrologie et l’adolescent

Période de transition entre le monde de l’enfance et le monde des adultes, l’adolescence est à la fois une période riche et délicate.
La sophrologie accompagne l’adolescent dans cette période de transformations physiques, mentales et émotionnelles afin qu’il les vive en harmonie.
La pratique de la sophrologie va l’aider à accepter son apparence physique, à résoudre ses conflits , à se projeter dans l’avenir sans craintes, à vivre ses projets de vie positivement, à gérer ses émotions en prenant conscience de ses propres ressources, à développer sa propre identité, à établir de meilleures relations avec les adultes…

 

La sophrologie et l’adulte

Gérer son quotidien : travail, études, vie de famille, vie de couple…
Vous vivez un rythme plus que soutenu et vous vous perdez tout simplement dans ce tourbillon et vous oubliez de penser à vous. Vous accumulez le stress au quotidien.

 

La sophrologie et les personnes âgées

Les seniors sont parfois trahis par leurs corps, quelques fois par leur esprit, mais ils sont riches de leur vie passée et de leur expérience. Confrontés à une société en perpétuel mouvement, il leur arrive de se sentir seuls ou même exclus. Autonomes ou accompagnés, joyeux ou mélancoliques, ils peuvent perdre le sommeil, l’appétit ou le moral et souffrent de petits ou de grands maux.